**** *****dcouvertes tonnantes

 ::   ::   :: 

      

doc **** *****dcouvertes tonnantes

   TIHIA 24, 2008 11:47 am

Plusieurs versets coraniques ont rvls des ralits scientifiques que la science moderne n'a pu dcouvrir que trs rcemment.
Nombreuses versets coraniques ont interpell l'Homme la rflexion par l'utilisation des sens et la bonne rflexion ; afin de percevoir ces miracles
**** *****
Ceux qui ont reni nos signes, nous les rtirons en enfer. Chaque fois que leurs peaux seront cuites point, Nous leur remplaceront par d'autres afin qu'ils gotent le supplice..." (V56/4)

Nous remarquons ici comment la fonction sensorielle est lie la peau et la science moderne a dcouvert son tour et bien plus tard que les nerfs sensitifs aboutissent l'piderme. Se peut-il qu'un berger illettr du 7 sicle devance la science de plus de dix sicles ?
"Celui que Dieu veut mettre sur la bonne voie. Il rend sa poitrine dtendue pour recevoir l'Islam et celui qu'Il veut garer. Il rend sa poitrine troite et oppresse comme s'il montait progressivement dans le ciel..." (V125/6)

Il y a ici une allusion vidente ce qu'on appelle aujourd'hui "le mal de l'altitude" ou "le mal des astronautes". Nous savons en effet que plus on monte, plus l'oxygne se rarfie et plus la pesanteur diminue. Ceci provoque un touffement auquel on remdie par un masque oxygne ou en pressurisant l'intrieur du vhicule volant. Comment ce berger illettr du 7 sicle pouvait-il pressentir un tel phnomne si ce Coran tait autre chose qu'une inspiration de Dieu le Parfait Sachant.
C'est Lui (Dieu) qui fit du soleil un clairage et de la lune une lumire. Il dtermina la croissance de la lune en vingt huit quartiers afin que vous sachiez le nombre des annes ainsi que le calcul. Dieu n'a cre tout cela qu'en toute vrit et justice. C'est ainsi qu'Il dveloppe les versets en dtails pour des gens qui savent. (V5/10)

Dans ce verset, il y a plus qu'une preuve du caractre surhumain du Coran. Ce n'est pas en effet un illettr du 7 sicle qui pouvait faire la diffrence entre le soleil, masse incandescente et source de lumire et la lune, astre mort, qui ne joue que le rle de rflecteur. Ce n'est pas non plus ce mme homme qui pouvait savoir le rle de l'astronomie dans la naissance des sciences mathmatiques. Enfin, c'est l le signe de la supriorit du Coran quand il s'adresse aux gens de science et ne se met nullement en contracdition avec la raison humaine "...Pour des gens qui savent !"
Ne voient-ils donc pas que Nous venons diminuer la terre partir de ses bords". (V41/13)

Ce verset fait sans doute allusion l'rosion marine qui tend reculer les limites des continents.
"Ton Seigneur a inspir aux abeilles : "Faites vous des maisons partir des montagnes, des arbres et de ce que les hommes font comme treillages". "Puis mangez de tous les fruits et suivez en toute docilit les voies de votre Seigneur". Il sort de leur ventre une boisson aux couleurs diffrentes o se trouve une source de gurison pour les humains, il y a l surement un signe pour des gens qui mditent". (V68-69/16)

Les proprits curatives et dsintoxicantes du miel ne sont plus prouver. Mais notons que le verset dit exactement "O se trouve une source de gurison" ce qui veut dire que le miel n'est pas un remde universel comme le dit la croyance populaire. Un diabtique, par exemple, serait fou de consommer du miel qui est riche en sucre rducteur directement assimilable par le sang. Cependant, le miel est moins nocif pour les diabtiques que le sucre, car il contient avec lui les diastases qui aident une assimilation complte tandis que le sucre n'est brl que partiellement et libre ainsi des aldhydes et des ctones toxiques dans le sang. Pris doses modres, le miel peut trs bien tre consomm mme par les diabtiques.
"C'est Dieu qui donna libre cours aux deux mers ; celle-ci d'une douceur suave, celle l d'une amertume coeurante et Il plaa entre elles une sparation et une barrire interdite". (V53/25)

On voit Bassorah, en Iraq, les eaux douces du Tigre se dverser dans l'Ocan Indien. Dans la mare haute, on voit une masse d'eau sale de couleur verte ctoyant une masse d'eau douce de couleur rougetre sans qu'il y ait entre elles le moindre mlange. C'est un phnomne molculaire "d'interface" et c'est cette force qui interdit tout phnomne d'osmose entre l'eau douce et l'eau sale.
(voir aussi verset 19-20/55)
Il y a dans la terre des signes pour ceux qui croient avec conviction ; ainsi qu'en vous-mmes. N'avez vous donc pas des yeux pour voir ? C'est dans le ciel que se trouve votre subsistance et tout ce qui vous est promis, par le Seigneur et Matre des cieux et de la terre. C'est l, la pure vrit tout aussi vrai que vous tes dous de parole. (V20 23/51).

Sans commentaires !
Le ciel, Nous l'avons construit de main de matre et Nous en largissons constamment le domaine". (V47/51)

On ne peut que s'tonner devant cette affirmation de l'extension continue des limites de l'Univers que l'astronomie contemporaine vient peine de dcouvrir (thorie de l'expansion de l'univers).

Bien au contraire, Nous sommes capable de refaire parfaitement les extrmits de ses doigts." (V4/75)

Pourquoi Dieu cite t-il en particulier les bouts des doigts comme preuve vidente de Sa Puissance cratrice ? Qu'ont donc les bouts des doigts qui rendent leur cration tellement difficile ? Ce sont ces questions que les exgtes se sont toujours vraiment poses jusqu' la dcouverte des empreintes digitales dont on ne trouve pas deux copies identiques dans toute la race humaine tel point qu'elles servent identifier srement les gens. Voil encore un signe vident de Dieu et une preuve de plus de l'origine supra naturelle du Coran.

Nous esprons avec l'aide de Dieu que cette dmonstration simplifie ouvrira en l'esprit humain des portes rouilles
trop longtemps fermes.
avatar
TIHIA
"** "**


: 187
:
:
: 28/03/2008

    http://elghrib.ahlamuntada.com

    

      


 ::   ::   :: 

 
: